top of page

Abonnez-vous pour recevoir nos actualités en exclusivité

Merci de vous être abonné.

Les vertus du lilas sur la santé


Le lilas , un ami du coeur
Les vertus du lilas sur la santé

Le lilas, un ami du coeur


Le lilas, introduit au XVIe siècle en Europe, est devenu populaire au XVIIe siècle. Ses feuilles amères ont un effet dissuasif sur les herbivores. En tisane, le lilas était utilisé pour traiter divers maux tels que les fièvres, les engorgements hépatiques, les diarrhées, la goutte, les rhumatismes et les calculs rénaux.

Il possède des propriétés hypotensives, anti-inflammatoires et antioxydantes grâce à sa richesse en polyphénols.

Les fleurs contiennent plus de polyphénols que l'écorce ou les feuilles, et leur composition varie selon la couleur. Des études suggèrent des effets bénéfiques potentiels contre la maladie de Parkinson, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Les vertus du lilas sur la santé sont nombreuses mais méconnues.


Vous souhaitez faire un macérat de lilas, ayant une action protecteur multi-usages?

Utile en cas de fatigue générale, anémie, manque d’énergie, mais aussi paresse digestive, drainage hépatologies biliaire, affections bronchiques, toux ou crise de goutte...

Le bourgeon de lilas est contre-indiqué en cas de grossesse et d'allaitement ; son usage dans les affections cardiaques doit se faire sous supervision médicale, notamment en cas de traitement médicamenteux et afin d'éviter toute interaction.

Ingrédients et matériel


1 belle poignée de bourgeons de lilas fraîchement cueillis • Alcool bio (titré au moins à 45°, ou mieux à 60-70°) • Eau de source • Glycérine végétale • Bocal en verre • Spatule fine, entonnoir • Filtre en papier non traité • Flacons opaques (50 ou 100 ml).

Mode opératoire

  1. Déposer les bourgeons juste rincés à l'eau claire dans le bocal, en tassant légèrement. Verser l'eau de source jusqu'à l'affleurement des parties végétales. Noter la quantité d'eau utilisée. Remuer doucement avec la spatule. Laisser 1 heure en contact.

  2. Ajouter dans le bocal l'alcool et la glycérine en quantité identique à celle de l'eau.

  3. Mélanger à nouveau assez fermement avec la spatule et couvrir. Laisser macérer durant 3 semaines, en agitant régulièrement l'ensemble.

  4. Presser légèrement les bourgeons puis filtrer délicatement la préparation en recueillant le macérat dans les flacons (préalablement stérilisés à l'eau bouillante), sans les remplir complètement. Dynamiser chaque flacon en l'agitant brusquement verticalement plusieurs dizaines de fois.

  5. Étiqueter les flacons. Conservation : 3 à 5 ans.


Le bourgeon de lilas a aussi des atouts en gemmothérapie, il assure une meilleure vascularisation du cœur, contre l'athérosclérose et les spasmes cardiaques ou coronariens. Mais son usagei pour ce type de problème doit se faire sous supervision médicale.


Le lilas peut aussi être utilisé en huile antirhumatismale, mais aussi en élixir floral de soutien, efficace pour un meilleur équilibre émotionnel . Il contribue également à nous « redresser » physiquement et psychiquement !


Depuis toujours le lilas est utilisé en tisane contre la fièvre, l’engorgement hépatique ou les diarrhées.


Facile à faire par décoction : 1 c. à café bombée de morceaux d'écorce ou 6 feuilles coupées en petits fragments pour 200 ml d'eau. Laisser frémir 5 à 10 minutes puis filtrer. mais très amère!!

A vos tisanes.




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page